COMMENT ÉVITER LA TURISTA ?

La turista, ou diarrhée des voyageurs, est une maladie très fréquente. Vous risquez de l’attraper en consommant des boissons ou des aliments contaminés, par les virus ou les bactéries qui en sont responsables. Découvrez tous les conseils à suivre pour éviter de l’attraper pendant votre voyage à l’étranger.


POUR ÉVITER LA TOURISTA, SURVEILLEZ VOTRE ALIMENTATION

Parfois associée à tort au stress du voyage, la tourista (qui s’écrit aussi turista) est en réalité déclenchée par l’absorption d’aliments ou de boissons contenant des germes et des bactéries. Le risque est d’autant plus élevé que vous voyagez dans des pays chauds et/ou dont les conditions d’hygiène alimentaire ne sont pas les mêmes qu’en France.

Pour limiter votre exposition, il est tout d’abord recommandé de ne boire que des boissons préalablement encapsulées, et décapsulées sous vos yeux. Même remarque concernant le lait, qui doit être conditionné en bouteilles hermétiques et pasteurisées. Par ailleurs, et même s’il fait chaud, ne vous laissez surtout pas tenter par des glaçons puisque ces derniers sont généralement confectionnés avec l’eau du robinet.

Côté alimentation, mieux vaut vous passer entièrement de nourriture crue, à l’exception notable des fruits et légumes que vous devrez prendre soin de bien peler avant de les consommer. Au-delà, il n’existe malheureusement aucun vrai moyen de vous assurer de la qualité du plat qui vous est servi : fiez-vous à l’aspect général du restaurant, aux commentaires des voyageurs précédents sur Internet, etc.

VEILLEZ PLUS QUE JAMAIS À VOTRE HYGIÈNE PERSONNELLE

Les voyages au bout du monde se caractérisent par la perte des repères habituels et des habitudes. En dépit de cette difficulté, vous devrez tout faire pour maintenir un bon niveau d’hygiène tout au long de votre séjour si vous souhaitez minimiser les risques de contamination. N’hésitez pas, notamment, à vous laver les mains au savon dès que vous en avez l’occasion, surtout si vous sortez des toilettes ou si vous vous apprêtez à passer à table.

Rappelons que la turista peut devenir un sérieux handicap pour la suite de votre voyage. Les diarrhées à répétition vont non seulement limiter votre liberté de déplacement, mais aussi vous déshydrater et vous fatiguer considérablement. Selon les cas, vous pourrez également développer d’autres symptômes comme des vomissements et nausées, une forte fièvre et des maux de ventre. Ne prenez donc aucun risque avec votre santé !

QUE FAIRE SI VOUS TOMBEZ MALADE MALGRÉ TOUT ?

Le principal risque lié à la contraction d’une turista est celui d’une déshydratation, puisque la diarrhée va faire perdre rapidement une grande quantité d’eau à votre organisme. Votre premier réflexe doit donc consister à boire beaucoup d’eau, en privilégiant évidemment des boissons sûres et encapsulées pour éviter d’aggraver le mal.

Il est important aussi de continuer à manger, mais d’adapter soigneusement votre alimentation. Oubliez pendant un temps les fruits et légumes, ou encore les produits laitiers. Privilégiez des plats légers et faciles à digérer, avec par exemple du riz et de la viande blanche, ou bien une compote au dessert. Les bananes, consommées avec modération, auront notamment un effet bénéfique sur votre transit.

N’hésitez pas enfin à vous procurer des médicaments sur place, dont les éléments actifs contribueront à ralentir ou raccourcir cet épisode de diarrhée. Les médicaments les plus efficaces contre la turista sont généralement confectionnés à base de lactobacillus.

ASSURANCE INTERNATIONALE : UNE PROTECTION CONTRE TOUTES LES MALADIES DU VOYAGEUR

Toutes les précautions ci-dessus ne vous empêcheront pas de connaître au moins une fois ou deux les affres de la turista pendant vos voyages. La souscription d’une assurance santé internationale auprès d’un prestataire comme GGA EXPAT vous permettra alors d’être remboursé pour l’intégralité de vos consultations médicales et achats de médicaments, dans n’importe quel pays du monde.

Devis immédiat

Votre devis immédiat

Offre Assurance voyage